Livre

Boudon, Pierre, (2013), Infolio, Gollion (Suisse), 9782884746434, Collection Projet et théorie, L’ouvrage commence par une étude des éléments primitifs que sont le chemin, l’horizon et finalement la scène soumise au regard avec sa profondeur et ses dispositions internes.

Dans un second temps, le lieu comme tel en vient à se construire à partir de la problématique de la frontière, celle-ci définissant la relation fondamentale entre extériorité et intériorité. Cette frontière est le bord qui va établir une séparation mais aussi qui peut être lui-même habité. Il s’agit d’un être formel qui peut trouver une exemplification aussi bien dans le mur de la maison, comme dans la zone entre la ville et la banlieue, cette dernière étant elle-même une séparation entre ville et campagne, etc.

Le troisième temps est celui du territoire avec ses organisations diverses et d’abord sa centration (monocentré ou polycentré) et ses dispositifs de circulation.

Enfin vient l’ornement dont l’auteur nous dit qu’il est pure syntaxe sur la base d’opérations comme la sériation ou l’entrelacement.

Le plan de l’ouvrage semble ainsi être celui d’une genèse progressive dans laquelle chaque étape présuppose acquis les moments antérieurs. On pourrait dire tout aussi bien qu’il s’agit d’une déduction, au sens quasi juridique, des différentes figures de l’espace habitable. En cela, au-delà d’une description, il fournit en quelque sorte les principes d’engendrement des espaces complexes à partir des contraintes élémentaires définissant la notion centrale de lieu. Le lieu est la notion qui, au moins dans les trois premières étapes, configure la réflexion de l’auteur.

Il est sans doute inutile de redéfinir le motif bien connu du templum qui sert à organiser la dimension catégoriale de l’analyse. Disons cependant quelle place il occupe dans cette recherche d’une logique formelle des lieux., 288 pages