The Rise of Awards in Architecture, un nouveau livre édité par Chupin, Cucuzzella et Adamczyk

The Rise of Awards in Architecture est la première étude scientifique à se concentrer sur les prix décernés dans le domaine de l’architecture et de l’environnement bâti. Ce livre analyse en détails ce que ces prix sont censés incarner, symboliser et mesurer.

Résumé

Ce livre est la première étude scientifique à se concentrer sur les prix décernés dans le domaine de l’architecture et de l’environnement bâti et à enquêter sur leur croissance exponentielle depuis les années 1980. La célébration de l’excellence en architecture et dans les domaines connexes reste un phénomène sur lequel il existe étrangement peu d’examen scientifique. Il est désormais nécessaire de prendre une distance critique pour s’interroger sur ce que les prix sont censés incarner, symboliser, et peut-être mesurer. Chacun des dix chapitres de ce volume est centré sur une question liée à des thèmes aussi variés que la comparaison des prix Pritzker et Nobel, le Prix de Rome, la redéfinition de la qualité par les prix, les prix verts et la durabilité, la multiplication des prix durables, les prix du patrimoine, les prix des livres d’architecture, l’attribution des prix d’architecture scolaire, les prix comme médiations et les prix comme dispositifs pédagogiques.

Deux éloges à propos de cet ouvrage

Ce livre propose une analyse approfondie de la pratique répandue consistant à reconnaître la qualité des travaux d’architecture par des prix, des récompenses et des concours de projets décernés à des individus, des travaux collectifs et des constructions. Cette étude opportune se penche sur une culture contemporaine de la reconnaissance qui est largement considérée comme allant de soi et qui n’a pas encore été appréhendée comme un phénomène global et croissant qui a connu une croissance exponentielle depuis les années 1980. Les contributeurs abordent ainsi les controverses, les ambiguïtés et les lacunes qui entourent ce contexte, y compris les questions de préjugés sexistes, de diversité culturelle, de transparence, et la manière dont les médias, la politique et les prix financiers influent sur les prix d’architecture. Les auteurs apportent un éclairage érudit introuvable ailleurs, ce qui constitue une contribution opportune aux connaissances qui nous permettra de mieux comprendre le contexte dans lequel opèrent les pratiques architecturales contemporaines.

Federica Goffi, Ph.D.,
École d’architecture (Université Carleton)

Ce livre soulève, d’une manière tout à fait saine et rationnelle, la question controversée du jugement de la qualité dans les arts, en levant le voile sur la tendance très humaine et parfois inconvenante à favoriser les gagnants et à suivre l’argent, tout en laissant espérer un développement continu des mécanismes qui permettent des jugements valides, promeuvent la qualité authentique et encouragent les praticiens actuels et futurs. Il s’agit d’un point de vue inhabituellement équilibré. C’est un guide utile pour comprendre comment les choses ont fonctionné et pour agir intelligemment afin de rendre les choses plus équitables.

David Vanderburgh, docteur en droit,
Laboratoire d’architecture et de l’environnement bâti (Université catholique de Louvain)

Auteurs et Éditeurs

Jean-Pierre Chupin, Carmela Cucuzzella, Georges Adamczyk (Éd.)

par Dana Buntrock (University of California, Berkeley), Marco Polo (Ryerson University), Jean-Pierre Chupin (Université de Montréal), Carmela Cucuzzella (Concordia University), Sherif Goubran (The American University in Cairo, Egypt), Aurélien Catros (Université de Montréal), Adélie de Marre (Université de Montréal), Lucie Palombi (Université de Montréal), Alexandra Paré (Université de Montréal), Typhaine Moogin (Université Libre de Bruxelles), Georges Adamczyk (Université de Montréal)